Bobby Fischer

18 marsAkkhavanh Vilaisarn

Campionu di u mondu da 1972 à 1975. Islanda 1972. U "macciu di u seculu" oppone Spassky à Fischer.

L' Americanu vincesenza strazià, mettendu un termine à l'egemunia russia nant'à a scacchera mundiale.
U so ghjocu hè putente, chjaru è precisu. Una parolla caratteriza à Fischer : geniale.
Dopu à u so titulu, ùn ghjoca più.
Quellu ch'omu cugnoma "u zitellucciu di Brooklyn"ferma un' enimma.
« Ùn credu micca in a psiculogia, credu in i colpi maestri. »

-----------------------------------------

Islande 1972. Le "match du siècle" oppose Spassky à Fischer.
L'Américain l'emporte assez facilement, mettant fin à l'hégémonie russe sur l'échiquier mondial.
Son jeu est puissant,clair et précis. Un mot caractérise Fischer : génial.
Après son titre, il ne joue plus. Celui que l'on surnomme "le kid de Brooklyn" reste une énigme.
«Je ne crois pas en la psychologie, je crois aux bons coups. »

Ghjoca cum'è Bobby Fischer